Imprimer

Comment les entreprises peuvent-elles appréhender et utiliser les scores ESG des agences de notation extra-financière ? Le cas Lafarge

Etudiants : Ivon Lavova, Jean-Baptiste Rouphael, Roman Baudin

Contexte du projet

Notre volonté est de comprendre et d’analyser l’univers de la notation ESG (Environment, Social, Governance) des entreprises. En effet le succès des UNPRI (United Principles For Responsible Investing), dont les 1000 signataires représentent 32 trillions de dollars, témoigne de la prise de conscience des enjeux ESG par les grands investisseurs mondiaux. Les agences de notation extra-financières, encore assez méconnues aujourd’hui, ont un grand rôle à jouer auprès de leurs clients privilégiés, les investisseurs, afin de les aider à’analyser l’impact des externalités générées par les entreprises.
Comment et avec quelles métriques les agences attribuent-elles leurs notes ? Vont-elles parvenir à faire émerger une norme de notation ESG ? Quel avenir et business model pour les agences ? Ce sont ces questions qui ont guidé originellement notre refléxion.
Pourquoi Lafarge ?
Afin de comprendre le fonctionnement des agences de notation extra-financière, il nous a paru pertinent de se focaliser sur la notation d’une entreprise cible. Lafarge, leader mondial des matériaux de construction, souhaitait affiner sa stratégie de reporting et de communication vis-à-vis des agences ESG. Le département Développement Durable de Lafarge a donc accepté d’être notre partenaire et objet d’étude.

Objectif du projet

L’objectif de notre mission, établi avec Lafarge, consiste à affiner la stratégie de coopération et de dialogue de l’entreprise avec les agences de notation ESG.
Ce travail est séquencé en trois temps : Un premier rapport établira un panorama des agences de notation ESG et explicitera les enjeux pour Lafarge d’utiliser leur travail. Un deuxième rapport analysera le travail des différentes agences de notation à travers les notes attribuées à Lafarge. Enfin un troisième rapport sera constitué de recommandations quant à la stratégie à adapter pour Lafarge vis-à-vis des agences.

Méthode et calendrier

Les trois rapports feront l’objet d’un rendu respectivement mi-octobre 2013, début décembre 2013 et début janvier 2014. Des entretiens seront menés avec des collaborateurs de Lafarge ainsi qu’avec des analystes des diverses agences de notation.



Collaborateur(s) de cette page: Luis_Cuenca .
Page modifiée dernièrement le Vendredi 11 de Octobre, 2013 20:29:33 CEST par Luis_Cuenca.

La Majeure Alternative Management a la tristesse d'annoncer le décès de Monsieur François Rousseau, Président des Conseils scientifiques de l'Observatoire national de l'ESS et de l'Observatoire régional de la CRESS PACA, chef d'entreprise, chercheur en sciences de gestion. François Rousseau a enseigné plusieurs années le cours d'Economie Sociale et Solidaire dans la majeure. Nous souhaitons lui rendre hommage et exprimer notre solidarité vis à vis de ses proches.
  En lire plus
Le 10 décembre 2008, la majeure s'est vue décerner le prix de l'Innovation Pédagogique de la Fondation HEC. Il s'agissait de la première édition de ce prix créé en 2008.
  En lire plus
Le 14 décembre 2007, la Majeure Alternative Management a obtenu la Mention Spéciale du Prix de l’Innovation Pédagogique décerné par le magazine l’Etudiant
  En lire plus
RSS Wiki rss Articles