Imprimer

Nom du cours : Ré-inventer le travail

Responsable du cours : Denis Bourgeois

Présentation et Objectifs pédagogiques :

Le cours a pour but de familiariser les étudiants avec :
- les raisons qui font que le travail dans les organisations aujourd’hui manque bien souvent de sens et d’attractivité
- les voies alternatives, parfois déjà bien balisées, parfois plus expérimentales, permettant de permettre aux individus travaillant au sein d’organisations de développer leur autonomie et leurs capacités, et de trouver d’avantage de sens à ce qu’ils font.

Déroulement du cours

Le cours de déroule sur 5 séances pour un total de 16 heures. Elles sont assurées par Denis Bourgeois, seul ou avec ses invités, à l’exception de la séance 3 qui est assurée par Fabien Degeuser et/ou Frédérique Alexandre-Bailly, professeurs à ESCP-Europe. .
L’horaire précis et le lieu de chaque session sont précisés sur l’agenda de la Majeure. Le lieu n’est pas connu au moment où ce syllabus est rédigé.

Contenu :

Séance 1 : Ve 29 Novembre 2013 matin ; durée: 3 heures

Denis Bourgeois
Le sens du travail
Dans cette séance introductive nous nous replongerons dans les débats philosophiques autour du travail. En effet, tous les problèmes beaucoup plus pratiques qui seront ensuite abordés durant ce cours renvoient à ces débats et les illustrent. Nous poserons ainsi des bases théoriques utiles dans l’analyse ultérieure des heurs et malheurs du travail aujourd’hui et des voies de sa ré-invention.
Pour ou contre le travail ? La réalisation de soi par le travail : une utopie moderne
occidentale ? Va-t-on vers la fin du travail ? Le sens au travail, ses diverses sources ; les différences entre individus et entre périodes de la vie.

Préparation par tous : mini-enquête de trois questions par chacun auprès de trois personnes

Séance 2 : Ve 29 Novembre 2013 après-midi ; durée : 3 heures

Denis Bourgeois, Claire Bordenave, Jean-Michel Denis, Daniel Souty
Les conflits dans le monde du travail, les syndicats et le dialogue social
Le but de la séance est double :
- d’un point de vue général, étudier en quoi le monde du travail est nécessairement producteur d’antagonismes et de conflits
- introduire les étudiants à l’univers des syndicats et du dialogue social, leur permettre ainsi de comprendre les principaux acteurs de cet univers et leurs logiques, ainsi que leurs points de vue sur les évolutions en cours dans le domaine du travail
Nous accueillerons dans cette séance Jean-Michel Denis, Maître de Conférences en Sociologie à L’université Paris Est – Marne la Vallée et spécialiste des questions syndicales, ainsi que deux responsables syndicaux, Claire Bordenave (CGT, EDF) et Daniel Souty (CGT, Union Fédérale Mines- Energie)

Préparation par tous :
Film : « Ressources Humaines » de Laurent Cantet

Séance 3: Ma 3 Décembre 2013 matin ; durée : 3 heures

Fabien de Geuser et/ou Frédérique Alexandre-Bailly
( détails sur cette séance à venir prochainement)

Séance 4 : Ma 3 Décembre 2013 après-midi ; durée : 4 heures

Béatrice Barras, Denis Bourgeois
L’organisation du travail : la puissance d’attraction du taylorisme et les voies pour en sortir
Nous nous attacherons à comprendre tout d’abord les divers paramètres de l’organisation du travail, et ainsi les choix qui s’offrent en la matière à ceux qui initient ou portent un projet ; nous considérerons l’impact de ces choix sur le développement des individus et sur le sens qu’ils donnent à leur travail. Nous envisagerons les types de choix dominants, fortement influencés par le taylorisme, ainsi que les raisons qui y conduisent.
Nous étudierons ensuite les diverses voies d’organisation du travail qui permettent d’échapper à l’attraction des principes tayloriens, voies qui constituent ainsi le socle d’une ré-invention du travail. Cette séance sera co-animée avec Béatrice Barras, dirigeante d’Ardelaine, entreprise riche d’enseignements et d’expérience à cet égard (www.ardelaine.fr).

Séance 5 : Me 4 Décembre 2013 matin : durée : 3 heures

Denis Bourgeois, Jean-François Zobrist
Des entreprises qui sortent de l’ordinaire

Cette séance sera consacrée à d’autres exemples d’entreprises résolument engagées dans une organisation non-taylorienne du travail et dans un fonctionnement démocratique au quotidien. Nous chercherons à comprendre leur logique, leurs défis et les réponses qu’elles y apportent, les motivations de leurs acteurs. Nous recevrons Jean-François Zobrist, ancien dirigeant et inspirateur de l’une d’elles, FAVI (www.favi.com).

Travail personnel


Obligatoire :
- préparation de certaines séances suivant les indications données ci-dessus.
- note individuelle à remettre après le cours –voir détails ci-dessous dans la description de l’évaluation

Conseillé (avant ou après les séances) :
- une liste de lectures conseillées sera communiquée en début de cours.

Evaluation :

La validation du cours sera fondée sur la qualité de la note individuelle rédigée par chaque étudiant. Cette dernière revêtira la forme d’un guide personnel en tant que donneur de travail.
Tôt ou tard, les étudiants participant à ce cours seront très probablement amenés à donner du travail à d’autres. En guise de synthèse de ce cours, ils seront invités à réfléchir à leur propre guide du donneur de travail. Il ne leur sera pas demandé de restituer ce qui constituerait « la bonne » façon de faire mais de faire preuve d’une réelle réflexion personnelle sur le sujet. Ce rôle de donneur de travail les attire-t-il ou pas, et pourquoi ? Quels buts et quels principes suivront-ils quand ils joueront ce rôle? A quoi prêteront-ils attention ? Quelles erreurs veilleront-ils à éviter ? Dans quels contextes de travail ?
Ils présenteront ce guide sous la forme d’une note écrite (longueur indicative 4 à 5 pages).





Collaborateur(s) de cette page: Luis_Cuenca .
Page modifiée dernièrement le Vendredi 23 de Août, 2013 19:44:31 CEST par Luis_Cuenca.

La Majeure Alternative Management a la tristesse d'annoncer le décès de Monsieur François Rousseau, Président des Conseils scientifiques de l'Observatoire national de l'ESS et de l'Observatoire régional de la CRESS PACA, chef d'entreprise, chercheur en sciences de gestion. François Rousseau a enseigné plusieurs années le cours d'Economie Sociale et Solidaire dans la majeure. Nous souhaitons lui rendre hommage et exprimer notre solidarité vis à vis de ses proches.
  En lire plus
Le 10 décembre 2008, la majeure s'est vue décerner le prix de l'Innovation Pédagogique de la Fondation HEC. Il s'agissait de la première édition de ce prix créé en 2008.
  En lire plus
Le 14 décembre 2007, la Majeure Alternative Management a obtenu la Mention Spéciale du Prix de l’Innovation Pédagogique décerné par le magazine l’Etudiant
  En lire plus
RSS Wiki rss Articles